Nous suivre Industrie Techno

600 Go sur un disque dur de 2,5 pouces

Ridha Loukil
600 Go sur un disque dur de 2,5 pouces

Nouveau disque MBF de Toshiba 600 Go au format 2,5 pouces

Toshiba augmente de 20 % la densité de stockage des disques durs et de 13 % la vitesse de transfert des données.

La densité de stockage des disques durs ne finit pas de grimper. Toshiba vient ainsi de porter la capacité des disques durs de 2,5 pouces à un record de 600 Go. Soit une augmentation de 20 % par rapport aux produits les plus denses disponibles jusqu’ici dans ce format (500 Go).

Ce résultat est obtenu en améliorant à la fois la tête d’enregistrement et la couche magnétique du disque. La densité surfacique de stockage monte alors à 595 Mbit/mm2 (384 Gbit par pouce carré), présenté comme un record pour les disques de 2,5 pouces et 3,5 pouces. Mais le géant japonais de l’électronique, qui vient de racheter l’activité disques durs de Fujitsu, ne s’arrête pas là. Il augmente aussi de 13 % la vitesse de transfert des données qui passe de 191,5 Mo/s à 216 Mo/s.

Autre progrès : l’optimisation énergétique et environnementale. Le nouveau disque dur est programmé pour tourner moins vite lorsqu’il n’est pas sollicité, réduisant sa consommation de courant à seulement 2,5 W. Selon Toshiba, cette fonction améliore de 45 % l'efficacité énergétique. Par ailleurs, le nouveau disque dur est conforme à la directive RoHS (qui restreint l’utilisation de substances chimiques dangereuses comme le plomb) et ne contient aucun halogène.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.toshibastorage.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Cette semaine, vous avez été nombreux à vous intéresser à la technologie d’électrolyse alcaline que[…]

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Plus d'articles