Nous suivre Industrie Techno

5 Go transférés en 11 secondes sur un smartphone

Julien Bergounhoux

Mis à jour le 16/06/2014 à 23h41

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

5 Go transférés en 11 secondes sur un smartphone

© D.R.

L'industrie sud-coréenne est souvent considérée comme la plus avancée en matière de téléphonie mobile, et pas uniquement grâce à Samsung ou LG. Dernier exemple en date, l'opérateur SK Telecom vient d'annoncer un record de débit LTE, qu'il a atteint en partenariat avec Nokia Solutions & Networks.

L'équipementier télécom finlandais Nokia Solutions & Networks et l'opérateur coréen SK Telecom ont atteint un débit de 3,78 Gbit/s en combinant deux normes LTE (Long Term Evolution), le FDD (Frequency-Division Duplex) et le TDD (Time-Division Duplex). Ils y sont parvenus en utilisant simultanément 10 fréquences allouées à ces deux normes pour une bande passante de 200 MHz. Cela leur a permis de transmettre un fichier de 5 Go en seulement 11 secondes.

Pour référence, la limite actuelle du débit des technologies LTE (commercialement appelées "4G") en place est de 150 Mbit/s, et la prochaine évolution prévue avec la norme LTE-A ne permettra d'atteindre "que" 300 Mbit/s. Lors des tests, SK Telecom a utilisé la solution Single RAN (Remote Access Network) de NSN, notamment sa Flexi Multiradio 10 Base Station.

Un partenariat d'autant plus symbolique que la Commission européenne et la Corée du Sud viennent de signer un accord concernant le développement des technologies dites "5G". Le déploiement d'équipements LTE en Europe avait été particulièrement tardif, et les différences de bandes de fréquences utilisées par chaque pays (ainsi qu'à l'international, par exemple aux Etats-Unis) avait notoirement été un frein à l'adoption de cette technologie. Pour ne pas répéter cette erreur, le présent accord prévoit l'utilisation d'un spectre de fréquences commun afin de rendre la technologie interopérable au maximum.

Il sera prochainement entériné au niveau industriel par le Forum 5G sud-coréen et la 5G Infrastructure Association de l'Union européenne, qui compte entre autres parmi ses membres Alcatel-Lucent, Atos, Deutsche Telekom, Ericsson, Nokia, Orange, Telecom Italia, Telenor et Telefonica.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[2020 en technos] 5G : l'industrie dans les starting-blocks

[2020 en technos] 5G : l'industrie dans les starting-blocks

Si le dossier de la 5G reste un dossier brûlant au niveau écologique et sanitaire et que les autorités françaises prennent[…]

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Au Vaudreuil, Schneider Electric fait ses premières armes en 5G

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Avec l’arrivée de la 5G, l’industrie des semi-conducteurs doit se réinventer, pointe Accenture

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Plus d'articles