Nous suivre Industrie Techno

48 cœurs pour un processeur

Ridha Loukil
48 cœurs pour un processeur

Processeur expérimental à 48 coeurs d'Intel

Le prototype construit par Intel renferme 10 à 20 fois plus de moteurs de traitement que les processeurs commerciaux actuels.

Des chercheurs des Intel Labs viennent de faire la démonstration d’un processeur expérimental, regroupant quarante-huit cœurs. Cette puce futuriste comporte ainsi dix à vingt fois plus de moteurs de traitement que les processeurs utilisés aujourd’hui dans les ordinateurs.

Ce prototype fonctionne comme une usine de traitement de l’information. Grâce à un réseau intégré à haute vitesse, il peut passer le résultat d’un cœur au suivant sur le modèle des chaines de production industrielle. Il consomme à peine 25 watts au ralenti et 125 watts au maximum de ses performances, soit autant que les processeurs actuels. 
 
Cette innovation constitue le dernier résultat marquant du programme  de recherche d'Intel en téra-informatique, qui vise à surmonter les barrières vers de futures puces dotées de plusieurs dizaines, voire centaines, de cœurs, et qui se déroule dans les centres de recherche d’Intel Labs à Bangalore (Inde), Braunschweig (Allemagne) et Hillsboro (Oregon-USA).

Intel prévoit de fabriquer une centaine de ces puces expérimentales et de les distribuer aux chercheurs du secteur et du monde universitaire (dont l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich –ETHZ-, en Suisse) pour leurs recherches sur les logiciels de traitement parallèle.

Les détails de la puce seront publiés lors de l'International Solid State Circuits Conference, qui se déroulera à San Francisco, du 7 au 11 février 2010.

Ridha Loukil
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles