Nous suivre Industrie Techno

4. Conditionnement Une pompe à vide de 15 grammes

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

La compacité de la pompe P2010 l'autorise à s'embarquer au plus près du système de préhension : vitesse et économie d'énergie assurées.

«Mes collègues suédois sont partis d'un constat simple : dans un dispositif d'asservissement qui fonctionne avec une pompe à vide, les tuyauteries, les filtres et le réseau d'air constituent un volume mort qui pénalise les temps d'évacuation et augmente la consommation d'énergie », indique Stéphane Hurier, chef produit chez Piab. L'entreprise s'est donc attachée à développer une pompe à vide miniature (41 x 27,5 x 10 mm) de 15,3 g. La pompe P2010 peut ainsi être placée au plus près du point de préhension d'une pièce par un système pneumatique.

Dans une application de conditionnement de bonbons, la pompe a pu être disposée directement sur le robot, au plus près de la ventouse de préhension. Du fait de ses plus grandes dimensions, la pompe d'ancienne génération était auparavant déportée. Quelque 158 cm3 d'air étaient évacués à travers un circuit d'aspiration et de contre-soufflage. Avec la micropompe, le volume à évacuer n'est plus que... de 1cm3 ! Du coup, la cadence de conditionnement n'est plus limitée par le système de vide et l'inertie de la pompe. Elle a doublé, passant à 4 coups par seconde. La consommation d'énergie a, quant à elle, été divisée par quatorze par rapport à la solution initiale.

Grâce à l'intégration d'une cartouche à vide pour chacune des ventouses, Fanuc a conçu un robot de palettisation capable d'atteindre la vitesse de 27 cartons par minute.

La sécurité du process améliorée

Le faible poids et l'encombrement réduit de cette pompe autorisent son installation au plus près du point d'aspiration. L'inertie due à la tuyauterie disparaît, les temps de réponses sont améliorés. Une pompe n'est plus partagée par plusieurs ventouses. Chaque ventouse a sa source de vide exclusive. La sécurité du process s'en trouve accrue.

La miniaturisation de la pompe permet de gagner en vitesse tout en réduisant les coûts d'exploitation. La pompe P2010 fonctionne à une pression de service comprise entre 1 et 2,1 bars et elle offre un niveau de vide de - 83 kPa à seulement 1,7 bar. Là où le modèle d'ancienne génération fonctionnait entre 4 et 6 bars et offrait un niveau de vide équivalent à 5,5 bars.

Pour atteindre de tels résultats, Piab a exploité un procédé de pompe à vide pneumatique multiétagée qu'il a breveté en 1972. « Pour réaliser cette micropompe, le profil géométrique des buses a été retravaillé pour fournir un niveau de vide élevé à une faible pression de service. C'est un ensemble statique à l'intérieur duquel rien ne tourne ni ne frotte », rapporte Stéphane Hurier.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0856

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2004 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies