Nous suivre Industrie Techno

3S Photonics relocalise une partie de sa production

Ridha Loukil
3S Photonics relocalise une partie de sa production

L'usine de 3S Photonics à Nozay

Le spécialiste français des composants optoélectroniques pour les télécoms va procéder à la relocalisation partielle de l’assemblage réalisé en Thaïlande. A la clé la création de plus de 30 emplois en Essonne.

 

Alors que les délocalisations industrielles défraient la chronique, les relocalisations de la production en France existent aussi, même si elles sont plus rares. Celle de 3S Photonics en est un exemple. Cette société, détachée d’Alcatel en 2003, a décidé de procéder à la relocalisation partielle à Nozay, son siège dans l’Essonne, de sa ligne d’assemblage thaïlandaise de composants optoélectroniques sous-marins.

Cette démarche vise à sécuriser la livraison de ses produits ''haute fiabilité'' par une maîtrise et une gestion locales de la chaine de production. Une condition sine qua non pour livrer des composants qui constituent le moteur du trafic Internet et doivent fonctionner sans défaut pendant vingt-cinq ans.

Qualité et fiabilité sont deux enjeux majeurs pour ce marché des câbles sous-marins, chaque projet représentant pour les opérateurs plusieurs centaines de millions de dollars avec des frais de fonctionnement des bateaux-câbliers de l’ordre du million de dollars par jour.

Pour cette relocalisation, 3S Photonics réaménage, dans son usine de Nozay, 570 m² de locaux, dont 350 m² de salles blanches. Son ouverture est prévue pour le mois de mars 2012. Avec à la clé le recrutement de 30 techniciens de production de niveau BAC.

Ridha Loukil

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles