Nous suivre Industrie Techno

33 Téraflops pour le centre de calcul CalMiP

Jean-François Preveraud
33 Téraflops pour le centre de calcul CalMiP

Une vitesse de traitement multipliée par 20

© DR

Le centre de calcul de Midi-Pyrénées renouvelle son supercalculateur. Il disposera ainsi d’une puissance de 33 Téraflops. L’inauguration aura lieu demain 11 février.

Le groupement scientifique CalMiP, Calcul en Midi-Pyrénées, a été constitué en 1994 par 17 laboratoires de recherche de Toulouse et de la région, pour encourager le développement et l’utilisation des nouvelles techniques de calcul au sein de la communauté scientifique. Il favorise au niveau régional les échanges interdisciplinaires dans le domaine du calcul intensif et participe ainsi à la diffusion des nouvelles techniques massivement parallèles, qui sont en train de révolutionner la modélisation numérique dans les sciences fondamentales et appliquées.

Les chercheurs des différents laboratoires qui ont accès aux ressources de calcul de CalMiP abordent près de 10 thématiques scientifiques et ce sont plus de 100 projets qui sont gérés par an.

Dans le cadre du Contrat de Projet Etat-Région Midi-Pyrénées (CPER 2007-2013), le supercalculateur du méso-centre de calcul CalMiP vient d’être renouvelé. Le nouveau système installé est un cluster de calcul SGI Altix ICE qui délivre une puissance de calcul de 33 Téraflops. Il a été baptisé Hypérion, du nom de l’un des Titans, père d'Hélios (le Soleil) ; son nom signifie en grec ‘‘celui qui va au-dessus [de la Terre]’’.

Une vitesse de traitement multipliée par 20

Le cluster conçu par SGI s’articule autour de 352 nœuds de calcul avec des processeurs Quadri-cœurs Intel 5520 EP ayant 4,5 Go de mémoire par cœur (2 816 cœurs et 12,6 To RAM). Le système complet offre une puissance de 33 Téraflops, d’où une vitesse de calcul accrue d’un facteur de plus de 20 par rapport à la configuration précédente.

Il est complété par deux systèmes de stockage. L’un pour l’administration des utilisateurs, avec 38 To sur baie SGI Infinite Storage 220 et le second affecté au stockage temporaire pour le calcul, avec 200 To sur 2 baies SGI Infinite Storage 4600 et utilisant le système de fichiers Lustre.

Hypérion a été classé 223e au classement du TOP500 de novembre 2009 et 2e mondial en terme d’efficacité (ex-æquo avec l’Altix ICE installé à l’Onera). Cette puissance permet déjà de répondre aux demandes en perpétuelle augmentation des scientifiques de la région. Pour le premier semestre 2010, ce sont en effet 5 millions d’heures de calcul qui ont été demandées par la communauté des chercheurs ayant accès à Hyperion, deux fois plus qu’en 2009.

Le CalMiP s’est également équipé du dernier-né de la gamme des calculateurs SGI, le SGI Altix UV. Cette machine dispose de mémoire partagée et permettra ainsi de lancer des simulations nécessitant de grands volumes de mémoire par ‘‘run’’. L’Altix UV sera en effet livré avec 1 To de mémoire partagée et 96 processeurs Intel Nehalem EX (octo-cœurs) reposant sur l’architecture NUMAFlex de SGI. L’Altix UV sera couplé à l’Altix ICE et sera considéré comme un nœud du cluster via un réseau InfiniBand, assurant une utilisation transparente pour tous les utilisateurs.

Un supercalculateur ouvert aux PME/PMI

Dans le cadre du programme PRAI (Programme Régional d’Actions Innovatrices), la plate-forme de calcul et modélisation CalMiP s’ouvre au monde économique, en particulier aux PME-PMI régionales.

Cette convention, avec la région Midi-Pyrénées, ouvre 15 % des ressources du CalMiP (3 millions d’heures de calcul/an) aux PME-PMI régionales. Celles-ci ne payent que les heures de calcul consommées sur la plate-forme avec un tarif bonifié. Ce rapprochement permet également un point de connexion avec la recherche locale.

Ce nouveau supercalculateur de la plate-forme CalMiP sera inauguré demain 11 février par le Professeur Gilles Fourtanier, Président de l’Université Paul Sabatier de Toulouse.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.calmip.cict.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Plus d'articles