Nous suivre Industrie Techno

256 processeurs sur 0,3 mm2

J.-F. P.

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un circuit intégré programmable pour des applications embarquées, le MPPA-256, basé sur une architecture massivement parallèle baptisée MPPA (Multi Purpose Processor Arrays), devrait être présenté d'ici la fin de l'année par la start-up Kalray.

« Les technologies de fabrication de plus en plus fines sont tellement coûteuses à développer et à mettre au point qu'il faut de très gros volumes. Nous avons choisi de partir sur de nouvelles bases avec Kalray, en misant sur une architecture utilisant une mer de processeurs », explique Joël Monnier, président de la start-up.

Cette architecture regroupe en une matrice 256 processeurs sur une puce de 0,3 mm2, qui réalise 500 milliards d'opérations par seconde tout en limitant sa consommation à 5 W. La start-up, qui compte une cinquantaine d'ingénieurs, dont une trentaine sont basés au CEA-List, espère encore lever une quinzaine de millions d'euros d'ici deux à trois ans pour industrialiser sa technologie.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0951

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Comment façonner les ondes électromagnétiques à l'aide de matériaux intelligents

Dompter les ondes radiofréquences devient un enjeu fondamental pour de nombreuses applications, communications en tête. S’inspirant[…]

25/03/2020 | TélécomsRFID
Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Pour bien commencer la semaine : Les atouts de Qualcomm pour la 5G dédiée à l'industrie

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Une nano-antenne en or pour produire un faisceau lumineux

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Dossiers

Les villes apprennent à gérer le multilangue sur leur réseaux

Plus d'articles