Nous suivre Industrie Techno

25 PROJETS EN QUÊTE DE VALORISATION

Michel Le Toullec

Sujets relatifs :

,
- Pour la deuxième édition de son Tremplin Recherche, le Sénat a distingué 25 projets avancés. Tous attendent des partenaires industriels ou scientifiques, et des financements.

«Trop de projets de recherche ne sont pas valorisés par manque de relation entre les scientifiques et les entreprises. » C'est sur la base de ce constat bien connu que le Sénat a créé, l'an dernier, le Tremplin Recherche. Son objectif : mettre en lumière des chercheurs pour leurs travaux en quête de valorisation industrielle. Le 21 février a été annoncée la deuxième Promotion : vingt-cinq porteurs de projets répartis en trois disciplines, les sciences de la matière, de la communication et du vivant. Le jury a sélectionné des recherches abouties, souvent protégées par un brevet, parfois parvenues au stade du produit, voire sur le chemin de la création d'entreprise.

Des travaux universitaires et de grandes écoles

La plus grande partie des projets retenus par le Sénat concerne les sciences de la matière : dix des vingt-cinq projets. Plusieurs sujets portent sur les propriétés électriques de la matière et les nouvelles applications qu'elles autorisent. C'est notamment le cas du projet Smart-Fluids sur des fluides magnétiques et conducteurs électriques. Mené par Emmanuelle Dubois à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris), il vise le marché des liquides magnétiques pour l'industrie. Ses fluides "doublement intelligents" conviendraient aux microcommutateurs pour courants forts et aux collecteurs de courants à faibles pertes.

À l'université du Maine (Le Mans), Claude Bohnké a breveté des céramiques oxydes conductrices ioniques. Des capteurs de pH utilisant de tels matériaux sont au stade de prototype et des débouchés sont envisagés sous forme d'électrolytes de piles à combustible à oxydes solides (SOFC). Un autre projet, mené à l'université de Pau (Pyrénées-Atlantiques), est consacré aux polymères conducteurs. Stéphanie Reynaud a conçu un procédé de fabrication simple donnant accès à un matériau à propriétés filmogènes. La transparence des polymères a par ailleurs été améliorée, en vue d'applications dans les diodes électroluminescentes organiques (Oled).

En sciences de la matière, d'autres projets visent le marché spécifique des capteurs. Ainsi, des chercheurs de l'université de Metz (Moselle) ont conçu un capteur Raman pour le contrôle non destructif in situ de polymères et l'analyse de leur morphologie en cours de transformation. Une autre équipe de cette université propose un nez électronique multicapteur pour la détection de polluants dans l'environnement, mais aussi pour le contrôle de procédés industriels.

Les sciences de la communication sont, elles aussi, bien représentées dans la sélection du Sénat (neuf projets), avec une tendance nette au développement d'outils informatiques. C'est le cas de Kerrighed, un système d'exploitation pour grappes (ensemble de PC connectés à un réseau haut débit), développé par Pascal Gallard à l'Irisa à Rennes (Ille-et-Vilaine). Son intérêt est de simplifier l'utilisation des grappes en offrant, à partir de nombreux PC, la vision d'une machine unique très puissante.

Un autre projet, Orchids, est mené à l'ENS Cachan (Val-de-Marne) par Jean Goubault-Larrecq sur la détection d'intrusion. Ce système logiciel effectue une reconnaissance de scénarios d'attaques et de pénétration dans un système d'information en temps réel. Surtout, il permet d'associer des actions à chaque étape de la reconnaissance. De son côté, Denis Caromel, de l'université de Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), a été distingué pour son logiciel ProActive destiné à faciliter la programmation de grilles de calcul.

Des stratégies thérapeutiques

Le Sénat a par ailleurs sélectionné des chercheurs impliqués sur la communication homme-machine. Christophe Leroux du CEA a, par exemple, développé un système d'assistance aux handicapés pour la saisie d'objets : Aviso. Son principe breveté repose sur l'utilisation d'un robot manipulateur équipé de caméras. Par l'intermédiaire d'un dispositif adapté au handicap, la personne désigne l'objet à saisir sur l'écran et la saisie se déroule ensuite automatiquement. Un projet d'Olivier Lescurieux à l'Ircam (Vincennes, val-de-Marne) a par ailleurs été retenu sur un logiciel d'analyse vocale : Voxler. Cette interface homme-machine est conçue pour contrôler en temps réel des instruments de musique numérique, mais peut également s'appliquer à la téléphonie et aux jeux vidéo.

Enfin, le Tremplin Recherche a retenu six projets dans les sciences de la vie. Le Sénat a ainsi distingué les travaux de Philippe Humbert, à l'hôpital Saint-Jacques (Besançon, Doubs), sur la mise au point de peau reconstruite tendue. Ce modèle de peau associant derme et épiderme se destine au traitement de grands brûlés mais aussi à la recherche en pharmacie et cosmétique. Les chercheurs ont breveté un système, Glasbox, qui maintient tendus les dermes en culture. Des recherches sur les biopesticides ont également été récompensées. Mathieu Tilquin, de l'université Joseph-Fourier (Grenoble, Isère), a été choisi pour son projet d'insecticide végétal. Le chercheur a breveté un procédé de synthèse d'une toxine à partir de précurseurs peptidiques présents dans les feuillus. Cette molécule serait fatale à plusieurs moustiques et à leurs larves.

Chercheuse à l'université de Nantes (Loire-Atlantique), Karina Petit a quant à elle été retenue pour ses recherches sur une substance neuroactive d'origine marine, l'acétate de fulvol, utilisable comme insecticide. Cette molécule pourrait en outre participer au traitement de la maladie de Parkinson. À noter aussi que des stratégies thérapeutiques ont été distinguées par le Sénat, notamment sur la polyarthrite rhumatoïde. Un anticorps inhibiteur d'inflammation a été développé à la faculté de médecine Xavier-Bichat (Paris), tandis que des chercheurs de l'université de Rouen (Seine-Maritime) visent à prédire la réponse de cette maladie aux traitements du type anti-TNF alpha.

LE SÉNAT DONNE DE L'ÉLAN AUX CHERCHEURS

- Créé en 2005, le Tremplin Recherche du Sénat met, chaque année, en lumière des chercheurs et leurs projets. Cette distinction ne s'accompagne pas d'un financement. En revanche, elle met les porteurs de projets en relation avec de futurs partenaires : scientifiques, financiers, industriels, incubateurs... - En 2006, cette manifestation a été soutenue par des industriels (EADS, France Télécom, Pfizer, Serono, Total), des organismes de recherche (l'Inra et l'université Pierre-et-Marie-Curie), des acteurs du capital-risque (Aaqius & Aaqius et Afic) et des spécialistes du conseil en innovation (Altran et Retis). Vous voulez postuler à l'édition 2007 ? Rendez-vous sur : www.tremplin-recherche.senat.fr/v3/

SCIENCES DE LA COMMUNICATION 9 PROJETS

les Points forts - Logiciels pour grappes et grilles de calcul - Interface homme-machine > Robot manipulateur pour handicapés : www-list.cea.fr > Navigation autonome des transports publics : jacky.rozmus@free.fr > Contrôle de la fraîcheur des produits de la mer : efish.univ-lr.fr > Logiciel pour grilles de calcul : ProActive.ObjectWeb.org > Système d'exploitation pour grilles de PC : www.kerrighed.org > Logiciel de gestion sur mesure sans programmation : www.nout.fr > Logiciel de détection d'intrusions : www.lsv.ens-cachan.fr/orchids/ > Fabrique logicielle : www-sop.inria.fr/smartool > Interface vocale non-verbale : www.ircam.fr

SCIENCES DE LA VIE 6 PROJETS

les Points forts - Ingénierie tissulaire - Production de biopesticides > Cellules souches et épithélium respiratoire : www.univ-reims.fr/labos/INSERM514 > Inhibiteur de l'inflammation : www.bichat.inserm.fr > Insecticide végétal : www.ujf-grenoble.fr > Peau reconstruite tendue : www.univ-fcomte.fr ä Réponse de la polyarthrite rhumatoïde à un traitement : www.univ-rouen.fr > Substance neuroactive : www.univ-nantes.fr

SCIENCES DE LA MATIÈRE 10 PROJETS

les Points forts - Susbtances à propriétés électriques - Développement de capteurs > Capteur angulaire : lsp.u-strasbg.fr > Céramiques conductrices ioniques : www.univ-lemans.fr/sciences/fluorures /theme3.html > Conservation de l'héritage culturel écrit : www.univ-evry.fr > Micro-actionneur pour contrôle d'orientation : lsc.univ-evry.fr > Modélisation particulaire : www.univ-lehavre.fr/recherche/lmh/ > Nez électronique : www.univ-metz.fr > Polymères conducteurs : www.univ-pau.fr > Pyrométrie active : www.cea.fr/Fr/thema/den.htm > Raman pour polymères : www.iut.univ-metz.fr > Fluides magnétiques et conducteurs électriques : www.li2c.upmc.fr

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0876

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2006 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LES CHAMPIONS DES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

LES CHAMPIONS DES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

Une belle reconnaissance du CNRS à l'étranger ! L'établissement public de recherche est le deuxième organisme ayant le plus publié d'articles[…]

01/05/2011 | TENDANCESLE BAROMÈTRE
LES ROBOTS S'ATTAQUENT AUX SERVICES

LES ROBOTS S'ATTAQUENT AUX SERVICES

SANTÉ : CINQ BIOTECHNOLOG IES QUI VONT TOUT CHANGER

SANTÉ : CINQ BIOTECHNOLOG IES QUI VONT TOUT CHANGER

Le MIT améliore la relation homme/cuisine

Le MIT améliore la relation homme/cuisine

Plus d'articles