Nous suivre Industrie Techno

200 véhicules à hydrogène, des électrolyseurs et stations de distribution : Zero Emission Valley décroche 14,4 millions d'euros pour accélérer

Xavier Boivinet
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

200 véhicules à hydrogène, des électrolyseurs et stations de distribution : Zero Emission Valley décroche 14,4 millions d'euros pour accélérer

Le projet Zero Emission Valley s'appuie sur les enseignements du démonstrateur Hyway qui produit de l'hydrogène vert dédié à la mobilité et au CEA de Grenoble.

© Engie Cofely

Dédié au développement de l'hydrogène-énergie en Auvergne-Rhône-Alpes, le projet Zero Emission Valley a décroché un financement de 14,4 millions d'euros auprès de l'Ademe, annoncé le 17 janvier. De quoi se doter d'électrolyseurs pour produire de l’hydrogène, de stations pour le distribuer et de 200 véhicules pour l'utiliser.

L'hydrogène-énergie accélère en Auvergne-Rhône-Alpes. Le projet régional Zero Emission Valley s'est vu accorder 14,4 millions d'euros par l'Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Annoncée le 17 janvier 2020, l’aide s'inscrit dans le cadre du plan national hydrogène lancé le 1er juin 2018 par le ministre de la Transition écologique et solidaire d’alors, Nicolas Hulot.

Pour deux-tiers, l’argent aidera à financer l'achat et l'installation d'électrolyseurs pour produire de l’hydrogène à partir d'électricité et d'eau, ainsi que des stations de distribution d'hydrogène. Le tiers restant financera l’acquisition de 200 véhicules à hydrogène supplémentaires.

Dans un communiqué, les acteurs du projet précisent que 2 bus à hydrogène seront expérimentés dans le Grand Chambéry, 50 véhicules légers - par exemple pour des taxis -, et 148 fourgons de plus de 2,5 tonnes. L’aide de l’Ademe pour un véhicule de type Renault Master à hydrogène - dont la sortie sur le marché est prévue en 2020 - pourrait aller jusqu’à 25 200 euros, et 21 000 euros pour les modèles Toyota Miraï ou Hyundai Nexo.

Quatorze sites de production d'hydrogène

Lancé en 2017 par la région Auvergne-Rhône-Alpes, le projet Zero Emission Valley a pour but d’ « accélérer le déploiement de l’hydrogène et développer la mobilité zéro émission de demain », précise le communiqué. Dans son ensemble, il vise à déployer 20 stations de distribution d’hydrogène dans la région, dont 14 assureront la production, et plus de 1 000 véhicules à hydrogène. Le communiqué indique que « la première pierre de la première station [de recharge] » a été posée en juin 2019 à Chambéry, et qu'une « station temporaire » a été inaugurée en septembre 2019 à Clermont-Ferrand.

Zero Emission Valley s’appuie notamment sur les enseignements du démonstrateur Hyway de Grenoble et Lyon. Dans ce cadre, Engie Cofely avait inauguré le 25 juin 2018, sur le site du CEA à Grenoble, une centrale de production d’hydrogène par électrolyse. Celle-ci alimente une flotte de véhicules électriques Kangoo ZE et fournit au CEA l’hydrogène dont il a besoin, notamment pour ses procédés de fabrication de wafers en silicium.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Cybersécurité, composites, R&D d’Alstom et Bombardier… les meilleures innovations de la semaine

Cybersécurité, composites, R&D d’Alstom et Bombardier… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Les batteries lithium-métal débarrassées des court-circuits grâce aux ultrasons

Les batteries lithium-métal débarrassées des court-circuits grâce aux ultrasons

Nawa Technologies va industrialiser ses supercondensateurs dopés aux nanotubes de carbone

Nawa Technologies va industrialiser ses supercondensateurs dopés aux nanotubes de carbone

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Pour bien commencer la semaine : Madras emmène les composites vers la haute cadence

Plus d'articles