Nous suivre Industrie Techno

2 projets de plus pour le Pole System@tic Paris-Région

Industrie et  Technologies

Le Pôle de compétitivité lance deux projets dans le domaine des échanges de données sécurisés et les outils de conception des tableaux de bord du futur des automobiles.



Alors que le Pôle System@tic Paris-Région vient de recevoir l'annonce de financement de 9 nouveaux projets de R&D suite au 3e appel à projet du Fonds Unique Interministériel, ce qui porte le nombre total de projets à 46, le pôle vient de lancer deux projets de R&D à forte dimension sociétale :

 

  • - Plates-Formes de Confiance (PFC) sur la thématique Sécurité & Défense ;
  • - Interfaces Hommes Systèmes à 10 ans (IHS10) sur la thématique Automobile-Transports.

Inauguré le 25 avril dernier à Supélec, le projet PFC rassemble plus de 20 partenaires industriels et académiques dans le domaine de la sécurité des systèmes d'information. Financé par les pouvoirs publics à hauteur de 6 M€ sur un coût total de 17,1 M€, ce projet vise à développer des solutions permettant d'assurer la sécurité des postes clients au sein des réseaux informatiques sensibles (transactions inter-administrations, transactions entre administration et entreprises, transactions entre particuliers et administration). La sécurité dans les grands systèmes d'information gouvernementaux ou d'entreprise repose pour l'essentiel sur des solutions industrielles porteuses de risques et de dépendance. L'enjeu de ce projet consiste alors en la mise au point communautaire d'une plate-forme logicielle possédant des moyens de sécurité et de contrôle de confiance, pouvant se déployer à grande échelle et capables d'être compatibles avec les principales applications existantes.

Lancé officiellement le 27 avril dernier à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, le projet IHS10 réunit les utilisateurs industriels (Visteon, Valeo, Renault et PSA), les PME fournisseurs de technologies, Haption et Intempora, et enfin les acteurs académiques représentés par le CEA-LIST et l'Ecole des Mines de Paris, autour de la conception des nouveaux tableaux de bord dans les automobiles. Il représente un effort de R&D de 5,5 M€ et bénéficie du soutien financier de l'état et des collectivités territoriales à hauteur de 1,9 M€. Pour gagner en performance et en qualité, les acteurs du développement d'un projet véhicule utilisent aujourd'hui des revues d'intégration virtuelle. Ces outils de conception et de développement s'avèrent indispensables avec l'augmentation de la complexité des IHS (interfaces hommes systèmes) destinés à accompagner l'utilisation des nouveaux équipements tels que l'affichage tête haute, les écrans tactiles, les commandes vocales, etc. Le projet IHS10 se focalise sur le développement des outils logiciels et des interfaces tactiles qui permettront aux industriels de développer des cas d'applications spécifiques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.systematic-paris-region.org
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Grâce à l'impression 3D et au design génératif, DWS lance ses mini-voiliers dans la course à l'allègement

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Design génératif, batteries sodium, 5G… les meilleures innovations de la semaine

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Les cinq meilleures applications industrielles du design génératif montrées à l’Autodesk University

Plus d'articles