Nous suivre Industrie Techno

2. Le soufflage allège les emballages comme jamais

M. L. T.
Réduction de consommation de matière et d'énergie sont au programme des nouvelles machines de production de corps creux.

La production de corps creux, flacons et autres conteneurs tend à répondre aux diverses exigences environnementales du moment. On attend en effet des emballages plus légers car constitués de moins de matière plastique et dont la production est moins consommatrice d'énergie. À quoi s'ajoute l'obligation de productivité accrue à laquelle doivent répondre les fabricants de machines pour contrer la concurrence.

Face à cette demande, Sidel vient d'élargir sa gamme de souffleuses SBO avec la 24xs Highspeed pour la production de petits contenants pour liquides plats ou gazeux, à raison de 40 000 à 46 000 bouteilles à l'heure. Le constructeur accompagne ainsi le marché des bouteilles "single serve" de moins de 700 ml qui représentent plus de 60 % de la croissance mondiale des emballages plastiques. C'est sur cette machine qu'est produite la bouteille PET ultra-légère NoBottle pesant 9,9 g pour 500 ml, soit 35 à 40 % de moins que les bouteilles actuelles de même volume.

Des machines rapides et économes

Sidel a, par ailleurs, conçu Equinox, un système de régulation automatique du soufflage intégré aux souffleuses rotatives. Un dispositif particulièrement adapté à la production de bouteilles allégées qui tolèrent moins les déviations de répartition de matière.

Sur le même marché, l'allemand Krones a mis au point une machine d'étirage-soufflage, la Contiform S14, équipée de fours modulaires dont la longueur s'adapte aux spécifications du client. Cet équipement permet de produire une bouteille en PET de 500 ml, 30 % plus légères qu'actuellement, en utilisant des préformes elles-mêmes allégées au niveau de l'anneau support. Le constructeur propose en outre le module Krones PETView pour une surveillance directe de la production. Nissei vient, quant à lui, de lancer sa quatrième génération de machines d'étirage-soufflage dont la ASB-70DPHV4 qui assure des temps de cycle de 3,5 secondes, contre 4,5 pour les modèles précédents.

Autre tendance, l'arrivée des machines de soufflage tout électriques autorise des productions à la fois plus économes en énergie et plus rapides. Ainsi, après quinze ans de travaux, l'italien Techne présente sa gamme Advance comme étant 15 % plus rapide (grâce notamment à son système de refroidissement Veltech) et 35 % moins consommatrice d'énergie que les modèles hydrauliques comparables. Une Advance ADV 4-510 est ainsi capable de produire des flacons de cosmétique de 250 ml à raison de 8 658 pièces à l'heure. Autre modèle tout électrique, la souffleuse Umib 100 d'Uniloy Milacron affiche une réduction de la consommation d'énergie de 40 à 60 %. Le marché visé est celui du petit conditionnement médical ou pharmaceutique (de 5 ml à 1 l) : les risques de contamination sont alors limités par l'utilisation d'un moule revêtu de nickel et maintenu sous une pression positive. Avec un moule à 12 cavités, 3 900 flacons de 10 ml peuvent être produits par heure.

L'ESSENTIEL

- Moins "énergivores", des machines tout électriques apparaissent. - Des bouteilles en PET jusqu'à 40 % plus légères peuvent être produites. - L'étirage-soufflage réduit à l'extrême ses temps de cycle.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0895

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2007 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

1. L'injection se veut rapide et économe

1. L'injection se veut rapide et économe

Les constructeurs innovent pour concevoir des presses avec des cadences toujours plus élevées et proposent des cellules de production plus[…]

3. L'extrusion gagne en cadence et en complexité

3. L'extrusion gagne en cadence et en complexité

Plus d'articles