Nous suivre Industrie Techno

135 M$ pour définir l’avion orbital américain

Industrie et Technologies
La Nasa attribue trois contrats d'études pour mieux définir son futur avion orbital.

La Nasa, l’agence spatiale américaine, vient d’annoncer la signature de 135 M$ de contrats d’études avec trois groupes d’industriels pour valider la faisabilité d’un avion orbital.

L’Orbital Space Plane fait partie de la Space Launch Initiative qui vise à développer un moyen de transport et de secours pour les équipages de la station spatiale internationale.

Les trois groupes retenus sont : Boeing ; Lockheed Martin ; Orbital Sciences en collaboration avec Northrop Grumman.

Chacun des candidats va recevoir 45 M$ afin de poursuivre ses pré-études jusqu’en juillet 2004. Celles-ci devraient surtout déboucher sur la définition des architectures, ainsi que des technologies nécessaires pour différentes alternatives de véhicules.
Des animations et des vues d’artistes sont d’ailleurs déjà disponibles sur le site du programme.

Notons qu’une vingtaine d’autres groupes industriels, tous américains, sont aussi impliqués à des titres divers dans ce programme pour développer des composants ou des technologies spécifiques.

Les résultats préliminaires des pré-études qui viennent d’être lancées devraient servir de base de départ aux études du futur véhicule qui devraient être lancées fin 2004.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus :
- Lire le communiqué en anglais à http://www1.msfc.nasa.gov/NEWSROOM/news/releases/2003/C03-l.html

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le nouveau casque de réalité mixte conçu par le finlandais Varjo brille par la précision et la netteté de ses[…]

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Plus d'articles