Nous suivre Industrie Techno

abonné

Exclusif

null

Ces technos qui font voler les SeaBubbles au-dessus de la Seine


Du 16 au 20 septembre, les taxis fluviaux de la start-up SeaBubbles ont été autorisés à naviguer à 30 km/h sur la Seine et à doubler les autres bateaux, dérogeant aux règles de circulation sur le fleuve. Une étape clé pour les Bubbles, qui s’impatientaient de faire valoir leur atout majeur : leurs foils, ou ailes immergées, qui leur permettent de voler à 50 cm au-dessus de la surface de l’eau et de ne pas créer de remous. Cette technologie réduit la traînée d’environ 30 à 40 % par rapport à un bateau normal. La stabilité de l’embarcation est assurée par des volets orientables, installés sur[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°1024

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2019 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec Confiance.ai, 9 industriels et 4 académiques relèvent le Grand Défi de l'intelligence artificielle de confiance

Avec Confiance.ai, 9 industriels et 4 académiques relèvent le Grand Défi de l'intelligence artificielle de confiance

Pouvoir intégrer l'intelligence dans les systèmes critiques des transports en toute confiance. Voilà l'objectif des 13[…]

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

Dossiers

Ces start-up qui rêvent de devenir des championnes de l'avion décarboné

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Dossiers

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Dossiers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Plus d'articles