Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

Arrêt d’urgence à câble pour applications sévères

Par publié le à 23h00

Arrêt d’urgence à câble pour applications sévères

Un composant tout-terrain

Un arrêt d’urgence qui résiste aux environnements extrêmes grâce à l’emploi d’une coque et thermoplastique et des accessoires en inox. Il est proposé en IP69K. 

Les arrêts d’urgence par câble sont régulièrement utilisés sur des machines et installations soumises à des contraintes particulières. Pour le transport de vrac, convoyeurs de bouteilles, sur les machines à bois ou de forage, les environnements sont particulièrement néfastes pour les dispositifs électriques : poussière ; salissures ; humidité ; écarts importants de température ; fortes sollicitations mécaniques…

Afin d’apporter une solution fiable et durable pour toutes les applications sévères, Steute a complètement remanié sa gamme d’arrêts d’urgence à câble et innove avec son ZS 71 Extrême.

Parmi les principales améliorations, on notera une enveloppe en thermoplastique durci, avec visserie et tête de traction en inox, permettant un usage prolongé en environnement corrosif. Les accessoires existent également en inox : ressort ; câble rouge ; cosse-cœur ; tendeur ; boulon…

De nombreuses améliorations mécaniques permettent au ZS 71 de résister au nettoyeur Haute Pression, caractérisé par une étanchéité IP69K. Dans une version plus ‘‘classique’’ en étanchéité IP67, il peut même supporter des basses températures de l’ordre de -40°C.

Pour assurer la sécurité, cet interrupteur dispose de toutes les fonctions indispensables : détection en traction et rupture de câble, contacts 1NO+2NF à ouverture positive, réarmement par bouton-poussoir étanche…

Grâce à son faible encombrement, il s’insère facilement dans les installations existantes, y compris en espace réduit, et convient pour des distances de protection jusqu’à 35 m.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.steute.fr
 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur