Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Apple : Des piles à hydrogène pour les MacBook et les iPhone

| | | |

Par publié le à 17h39

Apple : Des piles à hydrogène pour les MacBook et les iPhone

Apple a déposé la semaine dernière un brevet de pile à hydrogène qui pourrait équiper à terme les MacBook. L'innovation fait écho à l'annonce d'Intelligent Energy de l'année dernière qui assurait être parvenue à maintenir en fonctionnement un téléphone portable pendant 7 jours sans avoir besoin de le recharger.

Les piles à hydrogène remplaceront-elles bientôt les batteries lithium-ion dans les ordinateurs et téléphones mobiles ? Rien ne permet de le dire, car elles sont plus coûteuses et nécessitent d'être rechargées avec de l'hydrogène. Pourtant, Apple a déposé un brevet de pile à combustible qui pourrait équiper à terme les MacBook. Le brevet déposé par Apple décrit un « système de pile à combustible qui alimente un ordinateur portable ». Dans son brevet sont décrits d’autres composés qui pourraient être utilisés : le silicate de sodium, l’hydrure de lithium ou encore le borohydrure de sodium, qui en réagissant avec de l’eau peuvent produire de l’électricité.

Les piles à combustible peuvent emmagasiner beaucoup d’énergie sans être trop encombrantes, et possèdent donc une densité d’énergie supérieures aux batteries classiques. Toutefois, « il est difficile de concevoir des systèmes à pile à combustible à hydrogène qui soient  suffisamment portables et économiquement viables pour être utilisés dans des appareils électroniques, » souligne le brevet. Il semblerait que les ingénieurs d’Apple aient réussi à surmonter cette difficulté. Le brevet indique également que la cartouche contenant le combustible pourrait être indépendante du système de cellules, ce qui permettrait de n’ôter qu’une partie de l’équipement pour le remplacer. Dans un premier temps, les piles à combustible pourraient d’abord ne faire que cohabiter avec les batteries. Le brevet indique que l’électricité produite peut être  «envoyée vers une batterie interne rechargeable, configurée pour stocker l’excédent d’énergie produit par la pile à combustible ».

Intelligent Energy : un iPhone en fonctionnement pendant 7 jours sans recharge

Quoiqu'il en soit, il semble qu’Apple ait profité des travaux de la société britannique Intelligent Energy, dont le Daily Mail disait en juillet 2015 qu’elle aurait conclu un partenariat avec Apple en juillet 2014. Cette société propose les batteries externes Upp, basées sur des piles à combustible. Il y a deux semaines, Intelligent Energy avait dévoilé un prototype d’iPhone 6 qui fonctionnait pendant une semaine avec une seule charge. Le téléphone intégrait à la fois une batterie rechargeable et une pile à combustible et n’avait été modifié que pour inclure de petites fentes qui puissent permettre à la vapeur d’eau résultant de la combustion de l’hydrogène de s’échapper. La prise audio Jack avait également été modifiée pour permettre la recharge de la pile à hydrogène. Selon The Telegraph, le premier à avoir annoncé l’information, l’entreprise britannique aurait également intégré une pile à combustible dans un MacBook Air. Si un tel système venait à s’imposer dans les appareils électroniques, Intelligent Energy pourrait alors commercialiser les cartouches d’hydrogène jetables qui viendraient s’insérer à l’arrière des smartphones.

L’opération d’Intelligent Energy n’avait-elle valeur que de démonstration ou pourrait-elle devenir rapidement une réalité ? En 2007, certains parlaient déjà de téléphones mobiles rechargeables grâce à des piles à hydrogène développées par… Samsung Electro-Mechanics, une branche du fabricant coréen, qui prévoyait alors une commercialisation  de ses piles pour 2010.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur