Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Appel à projets Véhicule intelligent - Ville du futur

| | | | | | |

Par publié le à 13h35

Appel à projets Véhicule intelligent - Ville du futur

Alain Schmitz entouré des deux coprésident du jury, Philippe Aussourd et Jean-Marie Duthilleul

Le Conseil général des Yvelines a présenté cette semaine les grandes lignes de son second appel à projets dans le domaine du véhicule du futur.

Les Yvelines sont le premier département de l’automobile en France, avec plus de 45 000 emplois répartis dans plus de 150 entreprises, autour de nombreuses implantations de PSA Peugeot-Citroën et de Renault.

Afin de conserver sa place, le Conseil général des Yvelines lance un défi aux ingénieurs de la filière : inventer le véhicule du futur. Cela passe par un second appel à projets baptisé Véhicule intelligent - Ville du futur, qui vient après celui lancé en 2009 sur le véhicule propre, appelant à la réalisation de démonstrateurs roulants de véhicules électriques intelligents (voir notre article).

Le Conseil général des Yvelines avait ainsi pu présenter le savoir-faire automobile du département au Salon de Genève en mars dernier en exposant les démonstrateurs issus de ce premier appel. Lancé fin 2009, il avait suscité l’intérêt de plus de 50 entreprises. Les trois lauréats étaient : Muses ; Induct et Akka Technologies.

3 M€ pour le second appel à projets

Doté de 3 M€, le second appel à projets lancé par le Conseil général des Yvelines est destiné à permettre la réalisation de démonstrateurs roulants de véhicules électriques intelligents. Cette démarche, organisée autour d’un véritable jury de sélection spécialiste du soutien à l’innovation, bénéficie d’un écho très favorable auprès des entreprises, en particulier des PME-PMI. Elle dynamise de facto l’attractivité économique des Yvelines puisque les entreprises lauréates devront effectuer la majeure partie de leurs travaux de R&D dans les Yvelines.

Les démonstrateurs de l’appel à projets Véhicule intelligent - Ville du futur devront fonctionner selon deux modes alternatifs : en conduite manuelle et en conduite automatique pour permettre un déplacement du véhicule vers son lieu de stationnement sans conducteur à bord.

Déjà 23 lettres d’intention

Le jury procèdera à la sélection des dossiers mi-janvier 2012 et les lauréats seront annoncés en mars à l’occasion du Salon International de l’Automobile de Genève. Ils auront alors une année pleine pour réaliser leurs projets. 

Coprésidés par Philippe Aussourd, président de l’Association pour le développement du transport et de la mobilité électriques (Avere-France) et l’architecte Jean-Marie Duthilleul, membre de l’équipe de Jean Nouvel pour la consultation du Grand Paris, le jury comporte 18 membres donc les expertises et compétences en matière de véhicules décarbonés et de mobilité urbaine sont avérées.

 


Les grandes étapes

28 octobre 2011 à 15 heures : date limite de dépôt des dossiers de candidatures complets.
13 décembre 2011 : comité de présélection des candidats.
17 janvier 2012 : grand oral des candidats - sélection des lauréats.
Février 2012 : vote de la dotation par l’Assemblée départementale.
07 mars 2012 : présentation officielle du ou des lauréats de l’appel à projets au Salon International de l’Automobile de Genève (08-18 mars 2012).
 

Il est composé d’élus du Département et de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Versailles Val d’Oise, de représentants de l’ADEME, d’OSEO et des pôles de compétitivité Mov’eo et Systematic, ainsi que de l’Etat (sous-préfet des Yvelines, Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi…).

Durant la préinscription de ce second appel à projets, le Conseil général des Yvelines a reçu 23 lettres d’intention de candidature. Plus de la moitié des candidats potentiels sont basés hors Yvelines. Ils se répartissent comme suit : 5 porteurs de projet dont 4 hors Yvelines ; 14 PME dont 7 hors Yvelines ; 4 Grandes Entreprises dont 2 hors Yvelines.

La sélection des lauréats se fera le 17 janvier 2012 lors d’un oral de présentation des candidats retenus. Il n’y a pas de nombre de lauréats prédéfini : un ou plusieurs lauréats se partageront le fonds de 3 M€ et l’Assemblée départementale procèdera au vote des dotations courant février.

« En soutenant la mutation de l’automobile vers la mobilité du futur, et en misant sur les véhicules décarbonés, nous préparons les emplois de demain. Nos appels à projets, notre implication dans l’expérimentation Seine Aval Véhicules Electriques (SAVE) et dans la création du cluster automobile VeDeCom à Versailles Satory, illustrent cette volonté de renforcer encore l’attractivité économique des Yvelines en soutenant son principal atout : l’automobile », a expliqué Alain Schmitz, président du Conseil général des Yvelines, lors de cette présentation.

Rappelons que le Conseil général des Yvelines, déterminé à soutenir la filière automobile à travers son projet de Vallée de l’Automobile et de la Mobilité Durable, a déjà voté en 2009 un plan de soutien de près de 220 millions d’euros, dont des aides spécifiques pour l’innovation à hauteur de 50 millions d’euros. Avec ces appels à projets, il entend être le territoire de développement et d’expérimentation des véhicules du futur.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.yvelines.fr/

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur