Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Alternatives aux GAFAM, tech et vin, quantique européen… les meilleures innovations de la semaine

| | | | | | |

Par publié le à 09h49

Alternatives aux GAFAM, tech et vin, quantique européen… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre article sur ces entreprises qui trouvent dans le logiciel libre des solutions pour s’affranchir des géants du numérique. Vous avez également aimé nos articles sur les outils numériques à destination de la viticulture et sur le programme européen à pour accélérer le développement des technologies quantiques.

La vie sans les GAFAM

Des solutions existent pour s’affranchir d’Amazon pour le stockage de données, de Google pour faire des recherches sur internet, ou de Microsoft pour la vie de bureau. Consciente des risques et des contraintes que pose le recours aux outils des GAFAM, l’industrie s’intéresse aux logiciels libres. Les professionnels cherchent avant tout à maîtriser leur système d’information, et nombre de solutions se présentent aujourd’hui.

Cocktail techno pour la viticulture

Dans l'Hérault, le projet du Mas numérique a permis de déployer 15 technologies innovantes sur un vignoble en exploitation. Le but est de tester l’interopérabilité de ces systèmes de plus en plus nombreux. Tous commercialisés, les outils sont pour la première fois utilisés ensemble pour faire face à deux problématiques concrètes des viticulteurs : augmenter l’efficacité de la protection des plantes et mieux gérer la qualité et les rendements. Pour les travailleurs du vin, actuels et futurs, c’est aussi l’occasion de se former à ces outils numériques.

L'Europe sera quantique

Baptisé Quantum Technologies Flagship, le programme a été lancé le 29 octobre à Vienne par la Commission Européenne. Les 20 premiers projets financés à hauteur de 132 millions d’euros sur trois ans ont été annoncés. Calcul, simulation, internet quantique ou métrologie, l’initiative concerne plusieurs secteurs. À partir de 2021, le budget total grimpera à un milliard d’euros sur une dizaine d’années et sera consacré à 130 projets de plus.

Des drones micro mais costauds

Des chercheurs de l’université de Stanford (Etats-Unis) et de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) ont développé des micro-drones capables de tirer des éléments quarante fois plus lourds qu’eux. Baptisés FlyCroTugs - contraction de « Flying, micro, tugging robots », littéralement « micro-robots volants tracteurs » - ils ne pèsent pas plus d’une centaine de grammes, tiennent dans le creux de la main et peuvent être équipés de deux systèmes d’ancrage : 32 micro-pointes en forme d’hameçon qui se fichent dans les aspérités de la surface d’atterrissage, ou un système d’accroche par interaction électrique intermoléculaire qui assure une forte adhérence sans la moindre substance adhésive.

Le logiciel : élément clé de la voiture de demain

Partant du constat du directeur R&D de Mercedes Benz qui indique que « 80 % de toute l’innovation et de la différenciation [des véhicules] sont dus à la combinaison de logiciels et de systèmes électroniques et électriques, et non à la mécanique classique », Dennis George, Senior Marketing Manager au Siemens PLM Software’s Teamcenter, démontre dans une tribune que les voitures de demain nécessiteront une combinaison d’ingénierie logicielle et produit.

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur