Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Actimagine allège le multimédia sur les terminaux portables

|

Par publié le à 00h00

Elle développe une technologie propriétaire de compression et décompression, plus économe en ressources que les standards Mpeg-4 ou MP3.


Actimagine en bref
- Date de création : mars 2003
- Créateurs : cinq jeunes ingénieurs de Télécoms Paris ; Alexandre Delattre, co-fondateur
- Implantation : Paris
- Effectif : 9 personnes
- Chiffre d’affaires : 700 000 euros en 2003
- Site Web : www.actimagine.com
- Tél : 01 45 81 81 68
- Email : contact@actimagine.com


Fondée en 2003, avec le soutien de l’incubateur de Télécoms Paris, Actimagine développe une technologie de compression/décompression audio et vidéo en rupture avec les standards actuels.

 Ni DCT, ni fractales, ni ondelettes. Elle utilise un procédé propriétaire de codage asymétrique que la jeune société garde secret. Peu importe le temps nécessaire à la compression du signal, opération réalisée hors de toute contrainte de temps. Le plus important est de réduire au maximum le temps de décompression lors de la lecture de la vidéo ou du son sur le terminal.

Les performances sont édifiantes. Selon Alexandre Delattre, co-fondateur, le temps de décodage est divisé en moyenne par un facteur 15 en vidéo par rapport au format Mpeg-4 et par un facteur 6 en audio par rapport au format MP3.

Ce gain peut être exploité pour réduire la puissance du processeur et la consommation de courant, augmentant du coup l’autonomie du terminal portable. C’est ainsi que le décodeur FastVideo se contente d’un processeur ARM à 17 MHz pour la lecture de vidéo et le décodeur FastAudio d’un processeur ARM à 12 MHz pour la lecture de musique.

Actimagine est en partenariat avec le japonais Nintendo pour l’intégration de son décodeur vidéo sur la console de jeux Gameboy Advance.

Ridha Loukil

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur