Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

A quoi sert le club « Smart textiles & wearables » du pôle Techtera à Lyon

| | | | | |

Par publié le à 11h00

A quoi sert le club « Smart textiles & wearables » du pôle Techtera à Lyon

Le pôle de compétitivité Techtera veut dynamiser les échanges et les projets collaboratifs sur les textiles intelligents et instrumentés avec son nouveau club « smart textiles & wearables » créé à Lyon ce mercredi 11 janvier.

Les objets connectés portables, ou wearables, se glissent dans les textiles intelligents, dans les ceintures, les bracelets montres, les paires de lunettes, les chemises, les chapeaux. Ils comprennent aussi bien « des capteurs de pression, des tissus qui intègrent des diodes luminescentes, des fibres optiques tissées, des textiles qui permettent de dépolluer, d’absorber des COV (composés organiques volatils) », détaille Bruno Mougin, spécialiste des textiles intelligents au sein du pôle de compétitivité Techtera. Ils représentent « entre 0,5 % et 1 % de l’ensemble du marché de l’Internet des objets », estime ce dernier.

Penser technologie et usages en mode start-up

Pour dynamiser ce réseau sur cette thématique porteuse, le pôle dont le siège est à Lyon lance le 11 janvier le club Smart textiles & wearables. Une première à l’échelle nationale pour « penser les textiles intelligents et instrumentés différemment, sur un mode start-up et non plus seulement d’un seul point de vue technologique ». Avec pour ambition de faire émerger des projets collaboratifs.

Ce club se réunira quatre fois par an. « Il est ouvert à tout type de structure, PME, ETI, groupe, laboratoire, centre de recherche, école d’ingénieurs, centre technique », précise Bruno Mougin. L’adhésion est entièrement gratuite. Quarante participants sont inscrits à la première réunion du 11 janvier, quinze structures ont déjà signé la charte d’engagements du nouveau club.

Son animateur, Bruno Mougin, est particulièrement actif dans le domaine des textiles intelligents. Il anime aussi le think tank franco-japonais Fibertronics quia organisé un symposium scientifique au Japon les 3 et 4 octobre 2016 à Tokyo.

Vincent Charbonnier

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur