Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies

Article Précédent
Article Suivant
Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

partager sur les réseaux sociaux

2010, l'année du Web sémantique

Par publié le à 00h00

« Je voudrais lire tous les articles d'Industrie et Technologies et de L'Usine Nouvelle traitant du Web sémantique. » Dans un futur à l'orée incertaine, ce type de demande dans un moteur de recherche « sémantique » devrait apporter une réponse 100 % pertinente. C'est la fonction la plus évidente du Web sémantique (mais pas la seule). Le Web sémantique ? Selon l'inventeur du Web Tim Berners-Lee, l'expression est inappropriée : « Plutôt que de parler de Web sémantique, on aurait dû l'appeler Web des données. »

Ce Web s'attache en effet à lier les données entre elles pour les rendre interprétables et exploitables par des machines. Pour afficher des résultats pertinents dans une recherche, il faut que ces données soient reconnues et interprétées en fonction du contexte sémantique et syntaxique dans lesquelles elles se trouvent. Le mot livre, par exemple, est foncièrement polysémique : un livre, une livre, on livre, etc.

Pour reconnaître le bon sens du mot livre, il faudra passer par un langage de description (en l'occurrence OWL fondé sur RDF) et ainsi créer une ontologie. C'est-à-dire décrire le mot et sa relation avec d'autres. À cette des-cription il faudra localiser via un URI (Uniform Resource Identifier), les informations à mettre en relation.

Vaste programme aussi ancien que le Web mais encore à la peine. Outre la standardisation des programmes, il faut aussi pour que le Web 3.0 advienne que toutes les données soient traitées via ces standards. Des outils émergents pour aider à industrialiser cette tâche (Open Calais par exemple) et les projets se multiplient à l'image de LinkedData (données liées). Pour vous familiariser avec le Web sémantique, allez faire un tour sur le blog « Les petites cases » (http://bit.ly/O86DJ) ou utilisez base DbPedia (http://bit.ly/1Eg4lw), un moteur qui s'appuie sur les données de Wikipedia, ou rajoutez l'add-on pour Firefox TrueKnowledge (http://bit.ly/wJPkq) pour vos recherches (en anglais).

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur