Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevets

Vers une tablette française autonome en énergie

| | | |

Par publié le à 18h31

Le film solaire de Wysips sera à la base de la future tablette française

Le film solaire de Wysips sera à la base de la future tablette française

Le consortium Smart 4G Tablet, mené par Gemalto, développe une tablette numérique utilisant un film solaire transparent pour son alimentation en énergie.

Les tablettes numériques, c’est aujourd’hui le domaine de grandes firmes américaines ou asiatiques telles que Apple, Samsung ou HTC. La France veut y prendre place en jouant la carte de l’innovation. C’est le sens du projet Smart 4G Tablet. Labellisé par le Pôle de Compétitivité SCS (Solutions Communicantes Sécurisées), il a été sélectionné l’été dernier par le gouvernement dans le cadre du 12e appel à projets de R&D.

Objectif : développer les technologies nécessaires à la réalisation de tablettes complètement autonomes en énergie et connectée aux réseaux mobiles de prochaine génération 4G. Le projet est porté par Gemalto, le leader mondial de la sécurité numérique, avec cinq partenaires, dont Archos, principal fabricant français de tablettes numériques, l’institut de recherche Eurecom, basé à Sophia-Antipolis (06) et spécialisé dans les télécoms, et la start-up française Wysips qui développe un film solaire transparent.

En se connectant aux réseaux mobiles 4G, basés sur la technologie LTE (Long Term Evolution), cette tablette offrira une connectivité sans fil avec la même performance que les liaisons filaires à haut débit. Elle intégrera aussi la technologie de communication en champ proche NFC et une carte SIM de nouvelle génération, pour donner accès à une multitude de services sans contact (paiement, informations touristiques, etc.). L’objectif d’autonomie énergétique sera obtenu en couvrant l’écran du film solaire de Wysips.

Le projet représente un budget de 7 millions d’euros sur deux ans, dont une partie financé par l’Etat et les collectivités locales.

Ridha Loukil

 

Objectifs

 

Le projet « Smart 4G Tablet » du Pôle de Compétitivité SOLUTIONS COMMUNICANTES SECURISEES (SCS) vise à inventer un futur où les terminaux nomades se libèrent de toute connexion filaire. L’accès sans fil aux réseaux de communications est entré dans les mœurs depuis quelques années déjà. Il s’agit aujourd’hui de couper le « dernier fil » qui relie nos équipements au réseau électrique. Ces tablettes approcheront l’objectif d’autonomie électrique par l’utilisation d’un film photovoltaïque transparent intégré dans l’écran de la tablette et associé à des solutions avancées d’économie et de gestion de l’énergie.

 

 Il s’agit également de garantir sur cet équipement nomade un débit de communication équivalent à celui des solutions filaires grâce à la technologie sans fil 4G/LTE et un très haut niveau de sécurité pour la protection de contenus incluant les aspects interfaces utilisateurs et gestion de l’énergie. La tablette, terminal nomade multifonctions tant pour les marchés grand public que professionnel, est le véhicule de choix pour une telle entreprise.

 

En sus, cette tablette offre, par l’association de solutions de communication sans contact (NFC) et de la carte SIM nouvelle génération, l’UICC, un champ applicatif particulièrement fertile lié par exemple au paiement, ou à une personnalisation facilitée de la tablette avec une diffusion automatique des services offerts par les opérateurs de communication mobile.

 

Entreprises

ARCHOS

WYSIPS

 

 

Organismes de recherche

LPICM

IMN

EURECOM

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies