Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevets

Une nouvelle technologie d'impression 3D de la Nasa pour mélanger les métaux

| | | | |

Par publié le à 13h00

Une nouvelle technologie d'impression 3D de la Nasa pour mélanger les métaux

La Nasa a développé un procédé d'impression 3D capable de mêler différents types de métaux et alliages.

Les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa en Californie ont développé un procédé d’impression pouvant superposer des couches de métaux ou alliages différents les unes aux autres sur un même objet. Celui-ci va par exemple permettre de créer une pièce dont l'un de ses côtés est magnétique, sans user de la soudure pour joindre deux matériaux aux propriétés différentes.

C’est la première fois que ces matériaux composites, offrant des propriétés métalliques multiples, ont été utilisés dans la fabrication de pièces, explique l'ingénieur en mécanique Jean-Paul Borgonia dans le communiqué de la Nasa. La technique d'assemblage consiste à déposer plusieurs poudres métalliques les unes après les autres sur l'objet en cours d'impression. Le faisceau laser fait fondre la poudre du premier métal. Puis, tout en chauffant la surface de ce premier matériau pour le maintenir liquide, le laser va chauffer la poudre du second métal qui va s'imbriquer au premier. L'endroit où les deux métaux se rencontrent peut être comparé à la torsade formée par deux parfums d'une glace à l'italienne.

Ce procédé de fabrication a par exemple permis la création d'un prototype de support de miroir (photo ci-dessous). La partie haute, à proximité du miroir en verre est réalisée dans un métal à faible dilatation thermique, afin de réduire l'impact de la conduction thermique sur le miroir et éviter sa déformation, alors que la partie inférieure de ce support est en acier inoxydable et peut être relié à l'élément lui-aussi en acier inoxydable de l'engin spatial sur lequel il doit être fixé. A la rencontre de ces deux matériaux dans une seule pièce a été permise par cette nouvelle technologie. 

Cette technique de fabrication pourrait également être adaptée aux besoins des industries automobile et aéronautique. 

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies