Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevets

Une carte mondiale des cyberattaques sur Internet en temps réel

| | | |

Par publié le à 07h00

une-carte-mondiale-des-cyberattaques-sur-internet

Le spécialiste de la cybersécurité Norse a créé une carte du monde où l'on peut voir en temps réel les attaques lancées contre l'un de ses honeypots. Un spectacle presque hypnotisant, mais dont la violence incessante fait également froid dans le dos.

L'utilisateur moyen ne le réalise pas forcément mais Internet est le théatre d'attaques permanentes, qu'elles soient bassement criminelles ou avec une portée géostratégique liées à divers intérêts nationaux (espionnage industriel, politique ou militaire).

Pour mettre en avant son service IPViking, l'entreprise américaine Norse, spécialisée en sécurité informatique, a créé une carte du monde interactive qui montre en temps réel les attaques que subit l'un de ses honeypots. Un honeypot, ou "pot de miel", est un leurre informatique dont le but est d'attirer des attaques sur des ressources (serveurs) préparées à l'avance afin d'identifier les attaquants et de pouvoir mieux les neutraliser. Ce seul honeypot ne représente évidemment qu'une infime fraction des cyberattaques sur Internet, mais ce microcosme permet néanmoins de se faire une idée du volume qu'elles représentent, ainsi que du caractère incessant de ces assauts.

La plupart des attaques exposées ici proviennent en général de la Chine, et leur cible se trouve en général aux Etats-Unis d'Amérique (ce qui n'est pas étonnant, sachant que le honeypot en question s'y trouve lui-même). Non pas que les Etats-Unis eux-mêmes ou les pays européens (la France est assez haut placée dans le classement) soient exempts de tout reproche, bien au contraire. Sachant de plus que la nature même de ces attaques rend leur traçabilité délicate, tous les attaquants utilisant en général plusieurs proxies (serveurs intermédiaires) pour masquer leur véritable identité.

La carte, qui indique en plus du reste le type d'attaque utilisé (SNMP, SSH, ISAKMP, Telnet, Microsoft-DS, SQL Server, SMTP, etc.), peut être consultée en suivant ce lien.

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies