Article Précédent
Article Suivant

Salon de l’agriculture : des lunettes intelligentes pour ausculter les cultures

|

Par publié le à 08h00

Salon de l’agriculture : des lunettes intelligentes pour ausculter les cultures

La 53e édition du salon de l’agriculture bat son plein Porte de Versailles. Tout au long de l’événement, qui se poursuit jusqu’au 6 mars prochain, la rédaction d’Industrie & Technologies vous propose de découvrir les nouvelles technologies au service de l’agriculture de précision. Celle-ci consiste à produire plus et mieux avec moins, grâce notamment aux données. Découvrez aujourd’hui la solution de lunettes connectées développée par Adventiel.

Spécialiste de l’ingénierie logicielle au service de l’agriculture, l’entreprise Adventiel développe une série d’applications basées sur les lunettes connectées Vuzix, produites par l’entreprise américaine éponyme. « Nous nous appuyons sur les caractéristiques du composant : saisie vocale, stockage de données sur le disque dur, affichage sur écran, gyroscope, etc. pour développer des solutions logicielles », explique Vincent Jamet, directeur du développement d’Adventiel.

L’entreprise a, par exemple, mis au point le démonstrateur d’une application qui permet de compter les pucerons sur les artichauts. « C’est un moyen de connaître le niveau d’infestation et de savoir s’il faut traiter ou non une parcelle», précise Vincent Jamet. De manière générale, la fonctionnalité de saisie vocale et le système d'affichage dont sont équipées les lunettes permettent à l’agriculteur de garder les mains libres pour manipuler plus facilement les cultures et de réaliser des comparaisons par rapport à un référentiel. De quoi, in fine, limiter le nombre d’erreurs et gagner du temps.

Aujourd'hui, Adventiel développe, en collaboration avec l'institut technique Arvalis, une application qui permet de suivre les différents stades de mûrissement des feuilles d’une céréale et d’identifier les maladies. « C’est un outil d’aide à la décision pour les agriculteurs. Car si l’on traite trop tôt la céréale, il y a un risque que la maladie revienne tandis que si on traite trop tard, l’opération risque d’être inutile et de générer des coûts superflus ». L’information recueillie peut également orienter les producteurs dans le choix des semences.

A l’avenir, l’outil pourrait être utilisé pour bâtir une base de données qui sera partagée entre agriculteurs pour que chacun puisse être plus précis et plus pertinent dans la surveillance de ses récoltes ou de ses troupeaux.

 

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies