Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevets

Les 100 écoles d'ingénieurs les plus innovantes

| | | | | | |

Par publié le à 12h23 , mise à jour le 27/05/2014 à 22h29

École carrousel

EXCLUSIF - Quelles sont les écoles les plus actives en matière de recherche ? Lesquelles attirent les entreprises pour mener des projets R&D ? Quelles sont celles qui accueillent le plus de doctorants ? Année après année, la rédaction d'Industrie & Technologies enquête auprès de l'ensemble des écoles d'ingénieurs pour déterminer la performance de ces établissements en matière d'innovation. Un palmarès exclusif qui montre que les écoles sont de plus en plus actives dans ce domaine. Pour la quatrième fois en cinq ans, c'est Grenoble INP qui truste la première place du podium.

Non seulement reconnues pour leur excellence académique, les écoles d'ingénieurs sont de plus en plus perçues comme des partenaires de choix en matière d'innovation par les entreprises, qui leur allouent des sommes croissantes dans le cadre de contrats de recherche partenariale. Un effort qui contribue à l'augmentation continuelle du nombre de brevets déposés par les écoles. Les thésards et les post-doctorants hebergés par ces établissements sont d'ailleurs nombreux à bénéficier d'un contact étroit avec une entreprise, notamment dans le cadre du dispositif des thèses dites CIFRE.

LISEZ NOTRE ANALYSE : "Bienvenue dans le French Institute of Technology !"

Notre classement des écoles selon ces trois critères (chiffre d'affaires des contrats de recherche, nombre de brevets déposés, nombre de doctorants et post-doctorants) révèle de grandes disparités entre les établissements. Pour chacun de ces critères, nous avons attribué la note 100 à l'école la plus performante, puis établi le palmarès général grâce à la moyenne de ces trois notes. Si les notes moyennes des cinq premiers de ce classement sont comprises entre 60 et 75, celles des cinq derniers cont comprises entre 3 et 1,75. Année après année, le quinté de tête reste inchangé, mais dans le désordre : l'Insa Lyon retrouve cette année sa place sur le podium, alors que les Mines ParisTech, en tête du classement en 2012, se classe cinquième de cette édition 2014.

 

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

11 réactions

Mermed
Le 26/05/2014 à 13h42
Pourquoi ce classement est-il orthogonal à celui de Shanghai? Quelle méthodologie pour vérifier les chiffres? Comment est ajustée la taille des institutions? Tant que les données ne sont pas vérifiables (contrairement à Shanghai), cela restera Franco-Français, inadapté au monde d'aujourd'hui!

Stat
Le 26/05/2014 à 14h29
Question à l'équipe ayant réalisé ce classement : Ce classement est très intéressant, mais pour avoir une idée de l'importance de la recherche dans une école, ne vaudrait-il pas mieux rapporter les 3 nombres que vous utilisez à la taille de l'établissement (par exemple, le nombre d'étudiants) ? Réponse de IT : c'est effectivement une question que nous avons soulevé. Nous avons cependant estimé qu'en matière de recherche, les montants engagés en valeur absolue avait beaucoup d'importance. Mais il est vrai qu'une école comme l'ESPCI se placerait sans doute largement en tête compte tenu de son rapport performance en recherche/effectifs engagés. Libre à vous de réaliser ce travail à partir de nos données

Curieux
Le 26/05/2014 à 15h22
Pourquoi ne pas avoir intégré SupOptique à votre enquête ? Dans ce classement, elle figurerait dans les toutes premières écoles ...

UPS
Le 26/05/2014 à 17h25
bn quoi peut réduire l'innovation a la recherche : nb doctorant, post-doc et brevets. Pourquoi la création d’entreprise par les étudiants, docteurs... n'est pas inclue dans les critères !!! Aucune prise en compte du ratio résultats / nombre de permanents . Pourquoi ne pas utilisées rapports de l'AERES. Cela donne un classement farfelu à mon sens , incomplet sur les écoles, construit de données incomplètes et non vérifiées.

truegod27
Le 26/05/2014 à 22h45
Il serait aussi intéressant de détailler les différentes INP afin de ne pas avoir une domination de ces groupements d'école. Ces écoles abusent de publicité sur ce classement sans relativiser les choses induisant des étudiants en erreur. L'importance pour les étudiants de prépa (qui ont très peu de visibilité sur les écoles) de ce type de classement est énorme. Il faut être honnête et les replacer à leurs places respectives (top 10 grand max pour qqs ecoles).

François
Le 27/05/2014 à 12h35
« En matière de recherche, les montants engagés en valeur absolue avait beaucoup d'importance » C’est vrai, mais c’est aussi ignorer qu’en matière de recherche de très nombreuses écoles s’inscrivent dans des politiques de site, souvent en collaboration avec des universités locales, et des EPST nationaux (CNRS, Inserm, Inria, etc.). Par exemple, au moins 3 des écoles listées dans le tableau sont des cotutelles de mon (gros) laboratoire. Au quotidien, l’appartenance des un et des autres à tel ou tel établissement ne joue quasiment aucun rôle au sein des équipes de recherche (si ne n’est pour les classements, bien sûr :-) ).

drixi
Le 27/05/2014 à 13h52
@Mermed: C'est aussi franco-français de râler pour le principe de râler! Le classement que vous évoquez n'a rien à voir avec celui proposé ci-dessus! D'un côté on vous parle d'écoles françaises innovantes, et vous comparez ça avec un classement mondial d'universités...

STAT
Le 27/05/2014 à 17h46
Réponse à la réponse d'IT : 1) Vous ne fournissez pas la taille de chaque institution ; on ne peut donc pas "réaliser ce travail" nous-même. 2) Ce qui est important est le classement publié et dont vous faites la promotion, et non celui que je pourrais faire dans mon coin. Pourriez-vous poursuivre votre réflexion et publier l'an prochain un classement ramené à la taille ?

kiki
Le 28/05/2014 à 11h11
Je crois que le classement est interessant mais à mon avis, il serait judicieux de ne pas prendre en charge comme critère les post docorants mais uniquement les doctorants et de le remplacer par les communications faites par les chercheurs de ces écoles dans les revues internationales. Un point de vue en plus

Smaug
Le 05/06/2014 à 11h34
Encore un amalgame cuisant entre innovation et propriété intellectuelle ou budgets de R&D. à quand un classement des écoles selon le nombre de start-up créées moins de trois ans après la sortie d'école? sur le chiffre d'affaire/le nombre d'emplois dans de telles start-up 5 ans après leur création? on comprendrait un peu mieux pourquoi stanford est plus innovante que polytechnique, et on pourrait surtout commencer à se demander pourquoi...

Ksrac
Le 26/06/2014 à 11h31
@SMAUG Le classement serait tout aussi faussé en faisait l'amalgame entre innovation et start up... @Stat :Je te rejoints totalement, sans faire intervenir la taille des etablissements, on ne mesure finalement que leur taille et pas la qualite de la recherche ou leur caractere innovant. GRENOBLE INP est simplement de loin l'ecole avec le plus grand nombre d'etudiant, c'est un groupement d'ecole contrairement a la plupart des autres ecoles du classement...

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies