Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Faire disparaitre les éoliennes des écrans radar

| | |

Par publié le à 00h01

Faire disparaitre les éoliennes des écrans radar

Comment distinguer un avion au-dessus d'un champ d'éolienne sur un écran radar ?

La société d’ingénierie britannique QinetiQ s’est associée au géant danois de l’éolien Vestas pour mettre au point des turbines invisibles pour les radars. Pour les cacher ? Non. Pour pouvoir les installer prêt des aéroports et des sites militaires sans en déranger l’activité.

La Grande-Bretagne veut faire passer la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique de 2 à 15 % d’ici 2020. L’éolien est la plus avancée des technologies durables. Une seule turbine peut fournir l’électricité de 1 100 foyers. Ainsi, les éoliennes fleurissent partout où il est pertinent d’en implanter.

Mais de nombreuses surfaces leur restaient interdites : toutes celles à proximité des sites militaires, des aéroports et de tout lieu utilisant des radars. Pourquoi ? Parce que les radars détectent les objets en mouvement. Sur l’écran du contrôleur aérien, comment distinguer un avion dans un champ d’éoliennes ? En Grande-Bretagne uniquement, la surface ainsi perdue serait capable d’accueillir assez d’éoliennes pour fournir l’électricité à 3,4 millions d’habitats.

Les ingénieurs de la société britannique QinetiQ sont donc allés chercher les technologies utilisées depuis 60 ans par les militaires pour faire disparaitre leurs bateaux et avions des écrans radars ennemis. Le but : créer une éolienne furtive, en partenariat avec Vestas.

 

                


Aux pâles, ils ont intégré des couches de matériau qui absorbe l’énergie envoyée par le radar. Sur la tour et les surfaces statiques, ils ont appliqué un revêtement aux mêmes caractéristiques. L’éolienne V90 furtive a ensuite été testée à l’été 2011 dans le Norfolk, à l’Est de l’Angleterre. Les résultats sont probants : elle est 99 % moins visible pour les détecteurs que son homologue standard. Vestas s’ouvre ainsi un marché potentiel de 20 GW supplémentaire à l’échelle planétaire.

Charles Foucault

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies