Facebook Twitter Google + Linkedin Email
×

Des robots miniatures, inspirés des fourmis, remorquent une voiture de près de 2 tonnes

| | | | |

Par publié le à 11h09

Des robots miniatures, inspirés des fourmis, remorquent une voiture de près de 2 tonnes

Des chercheurs de l’Université de Stanford ont publié une nouvelle vidéo dans laquelle six robots, de 17 grammes chacun, tirent une voiture de 1 800 kg. C’est comme si six humains tractaient le poids équivalent à une Tour Eiffel et trois statues de la Liberté. 

Les chercheurs du laboratoire de biomimétisme et de manipulation agile (BDML) de l’Université de Stanford n'en finissent pas d'étudier la nature. Après s’être inspirés des propriétés des geckos, ces lézards connus pour leur étonnante capacité d'adhésion aux surfaces verticales, pour créer des robots miniatures capables de tirer 2 000 fois leur poids, ils se sont intéressés aux capacités des fourmis à travailler ensemble pour tracter de grosses masses.

L’équipe vient de publier une nouvelle vidéo où l’on voit six robots miniatures, les fameux MicroTugs (micro-remorqueurs en français) de 17 grammes chacun, tirer une voiture de 1 800 kg. Pour que les lecteurs puissent se faire une idée de l’exploit, les chercheurs ont donné l’image suivante au New York Times, qui rapporte l'information : « C’est comme si six humains étaient capables de tracter le poids équivalent à une Tour Eiffel et trois statues de la Liberté ». 

Pour parvenir à ce résultat, l’équipe s’est concentrée sur la synchronisation de petites forces appliquées par chacun des robots. En étudiant les fourmis, les chercheurs se sont en effet aperçu qu’elles étaient capables de dégager une importante force collective en utilisant de manière simultanée trois de leurs six pattes. Les pieds des Microtugs ont également été équipés d’un caoutchouc spécial, inspiré des geckos, qui s’étale pour augmenter la surface de contact au sol en fonction de la pression exercée. Les détails de leurs travaux seront présentés à l’occasion de l'ICRA 2016, une conférence internationale de robotique qui se déroulera à Stockholm au mois de mai prochain.

L’année dernière, les chercheurs avaient expliqué que cette approche pourrait trouver de nombreuses applications dans les usines mais également dans le monde du BTP.

 

Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies