Industrie et Technologies : Veille des technologies émergentes et des solutions innovantes. Ingénieur de l'année, CNISF et derniers brevets

Covalmar passe l’éponge aux industriels

| |

Par publié le à 14h08

La société va utiliser la biodiversité marine, notamment les éponges qui concentrent à la fois les bactéries et les molécules actives, pour obtenir des molécules antimicrobiennes utilisables en pharmacie, parapharmacie et agroalimentaire.

Covalmar en bref :
Date de création : juin 2007
Fondateurs : Alfred Chemouni, Denis Duplat
Lieu : Nogent le Rotrou (28)
Site : http://www.covalmar.fr
Renseignements : contact@covalmar.fr
Tél : 02 37 53 09 95

Covalmar est une structure de recherche créée par Alfred Chemouni, un chimiste de l'industrie cosmétique, qui s’est spécialisée dans les biotechnologies marines avec l’arrivée de Denis Duplat, alors qu’il travaillait sur sa thèse de docteur en biologie au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, autour la découverte d'actifs d'origine naturelle issus de la nacre de l'huître perlière de Polynésie.

Covalmar est une société de R&D spécialisée dans la découverte et la valorisation industrielle de molécules naturelles d'origine marine à activités biologiques.

Son métier est de :
 

  • Sélectionner des molécules naturelles actives par bio-guidage selon des critères d'intérêt pour des applications dans des domaines tels que la pharmacie, la parapharmacie (cosmétique, diététique...) et l'agroalimentaire, en analysant la faisabilité technique de la production industrielle par des études coordonnées en laboratoire ;
  • Assurer le transfert de technologies de la production en laboratoire à une production semi-industrielle, puis industrielle, dans le respect du principe de gestion durable des ressources aquatiques ;
  • Valider les molécules ou les ensembles de molécules obtenues selon les directives réglementaires françaises, européennes et internationales pour une mise sur le marché en conformité avec les législations en vigueur des pays concernés ;
  • Confier l'exploitation de ces molécules actives et productibles industriellement à des sociétés spécialisées dans la production et la distribution.


Dans un premier temps, Covalmar a acquis la licence d'un brevet commun CNRS, Muséum National d'Histoire Naturelle et Université Pierre et Marie Curie, portant sur un procédé d'obtention de molécules antimicrobiennes issues de bactéries associées à une éponge marine.

Pour développer une technologie d'exploitation industrielle de ce brevet, un projet de R&D a été mis en place par Covalmar avec le Muséum et le CNRS. Projet qui a reçu le soutien du pole Cosmetic Valley et d'Oseo.

Il vise à :
 

  • l'exploitation industrielle exclusive du brevet sur l'obtention de molécules antimicrobiennes produites par une bactérie marine ;
  • la recherche et la valorisation industrielle de molécules antioxydantes produites par des bactéries marines.


Le caractère innovant de ce projet repose sur l'utilisation du modèle original "bactéries associées aux éponges marines" comme source de nouveaux microorganismes et de nouvelles molécules. La production industrielle de ces nouvelles molécules bio-actives sera effectuée par biotechnologies en cultivant en fermenteur des souches bactériennes marines sauvages et non génétiquement modifiées.

Tout en apportant une solution au problème d'approvisionnement durable posé par la faible biomasse des éponges, cette méthode biotechnologique innovante ne nuira pas à la survie des espèces d'éponges et n'entraînera pas de dégradation de leur biotope.

Jean-François Prevéraud
 

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies