Article Précédent
Article Suivant

CES 2016 : cinq technos françaises à ne pas louper à Las Vegas

| | | | | | |

Par publié le à 12h05

CES 2016 : cinq technos françaises à ne pas louper à Las Vegas

La 49ème édition du CES de Las Vegas se tient jusqu'au 9 janvier. 190 start-up françaises ont fait le déplacement.

Des drones autonomes, des lunettes connectées pour les opérateurs, une intelligence artificielle pour objets connectés, un airbag de ski intelligent… Découvrez cinq technos françaises présentes au CES de Las Vegas, qui ouvre officiellement ses portes aujourd'hui.

Comme l’année dernière, la France a décidé de frapper fort au CES, le salon incontournable de l’électronique grand public qui se tient jusqu’au 9 janvier à Las Vegas. Au total, 190 start-up de la French Tech ont fait le déplacement. Mais les jeunes pousses n’ont pas voyagé seules et sont également accompagnées de grands industriels comme Engie ou encore Valeo. La rédaction d’Industrie & Technologies a identifié cinq technologies prometteuses.

Une intelligence artificielle pour les objets connectés

Née des activités de recherche de la PME MASA,  la start-up Craft AI a mis au point une plate-forme pour permettre aux développeurs et aux concepteurs d’objets connectés d’intégrer facilement des algorithmes d’intelligence artificielle dans leurs produits, de manière à ce qu’ils s’adaptent automatiquement au comportement de leurs utilisateurs, comme le détaillent nos confrères de L’Usine Digitale. La jeune entreprise a été sélectionnée par La Poste pour exposer son innovation au CES. Craft AI s’inscrit dans la thématique du Context Awarness, qui désigne la capacité d’anticiper l’action que souhaite réaliser une personne avec son environnement. 

Des drones autonomes

L’entreprise aixoise Novadem présente au CES sa technologie de positionnement de drones. Développée depuis deux ans, cette technologie de Local Positioning System (LPS) permet de travailler dans des zones sans couverture GPS correcte, grâce à un réseau de balises locales placées au sol. Ce nouveau dispositif permettrait d’atteindre une précision de positionnement centimétrique du drone.  

               
                                            >> A Lire aussi : notre article : Novadem s’affranchit du GPS pour positionner ses drones

 

Des lunettes connectées pour des "opérateurs augmentés"

Singularity Insight a mis au point la solution Expert Teleportation. Celle-ci repose sur des lunettes connectées, dotées d’un logiciel de télé-expertise vidéo, et permet à un technicien d’être guidé en temps réel à distance par un expert. L’entreprise charentaise s’attache d’abord à modifier les lunettes connectées pour les rendre compatibles avec les usages de terrain (autonomie, robustesse). Elle développe également un logiciel dit  de "Super streaming". « Grâce à des travaux d’optimisation, notre logiciel s’adapte à des conditions extrêmes  de manière à ce que la solution fonctionne dans les zones rurales où il n’y a que la 3G ou sur des plates-formes pétrolières, où seule une connexion satellite est disponible », explique Frédéric Pedro, cofondateur de l’entreprise. Après avoir été testée auprès de 2 000 techniciens depuis 2012, la solution est actuellement utilisée par les opérateurs de la DCNS et de GRDF dans des opérations de levée de doutes et de formation. Des projets pilotes sont également en cours chez ERDF et Airbus.

Un airbag de ski intelligent

Basée à Annecy, la start-up In&motion conçoit et fabrique des systèmes de protection embarqués. La jeune entreprise a notamment mis au point un gilet intelligent spécialement pensé pour le ski-cross, une discipline extrême inspirée du moto-cross. Développé en partenariat avec la Fédération française de ski, le dispositif embarque un boîtier, doté de capteurs et d’algorithmes, qui mesure les mouvements du skieur en temps réel afin de déclencher l’airbag intelligent en moins de 100 millisecondes. La jeune pousse entend industrialiser sa technologie et la décliner pour d’autres secteurs, comme le BTP par exemple.

Des lunettes anti-éblouissement pour la conduite

Le CES attire de plus en plus les acteurs du monde automobile. Parmi eux,  Valeo, qui participe au salon pour la 3e année consécutive. Sur place, l’équipementier français propose aux visiteurs de tester des lunettes intelligentes anti-éblouissement. Le dispositif permet d’atténuer la luminosité des projecteurs de voitures venant en sens inverse. La solution repose sur des obturateurs insérés dans les verres. Lorsque le système est activé et qu’il détecte une situation d’éblouissement, les obturateurs se mettent en marche automatiquement. Le dispositif permet, par ailleurs, au conducteur équipé de conserver la visibilité de ses propres phares. Les lunettes sont en effet synchronisées avec les projecteurs du conducteur grâce à un pilotage par modulation de largeur d’impulsion (MLI). Aucune date de commercialisation n’a pour le moment été communiquée. 

Partagez l’info :

Envoyer à un ami
Abonnez-vous et accédez à l’intégralité de la veille technologique

Commentaires

Réagissez à cet article

* Informations obligatoires

erreur

erreur

erreur

Veille technologique

pour les professionnels de l’industrie
S’abonner

S’inscrire à l’hebdo de la techno :

Rechercher sur Industrie & Technologies